Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Crise de l’UAG - Rencontre avec le Ministre de l’Enseignement Supérieur

Crise de l’UAG - Rencontre avec le Ministre de l’Enseignement Supérieur

 

A l’invitation du Ministre de l’Enseignement Supérieur, Geneviève FIORASO, le Maire de Schœlcher Luc CLÉMENTÉ a participé ce jeudi 21 novembre à la réunion de concertation sur la situation de crise que traverse l’Université des Antilles et de la Guyane.

Les parlementaires martiniquais et guadeloupéens, le Président du Conseil Régional, Serge LETCHIMY, les représentants de la Présidente du Conseil Général, David ZOBDA et Fred DERNE, le Maire de Schœlcher et les Présidents des exécutifs guadeloupéens ont pu ainsi échanger largement avec le Ministre de l’Outre-mer et la Ministre de l’Enseignement Supérieur.

Le Maire de Schœlcher se dit satisfait de ces premiers travaux qui se sont conclus par des engagements fermes de la Ministre:

  1. Le principe de la création, à terme, d’une université de plein exercice en Guyane qui ne doit, nullement, entraîner le déclin de l’offre des formations universitaires dans nos régions : les moyens affectés devront être à la hauteur des enjeux.
  2. Le fonctionnement actuel de l’UAG demeure inchangé tant que l’ordonnance n’est pas publiée : un mode opératoire devra être trouvé avec l’administration provisoire du Pôle Universitaire de la Guyane.
  3. L’élaboration du projet d’ordonnance devra faire l’objet d’une large concertation des instances universitaires concernées, des collectivités territoriales et des parlementaires.
  4. Un groupe de travail devra être mis en place pour réfléchir aux possibilités d’articulations ou de passerelles entre les Antilles et la Guyane.

Le Maire de Schœlcher reste très attentif et vigilant quant à l’évolution de ce dossier. Il se félicite de ce premier pas franchi vers la recherche d’une résolution du conflit et souhaite vivement que ce dialogue se poursuive sereinement dans l’intérêt partagé de tous pour l’avenir de nos étudiants antillo-guyanais.