Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Schoelcher ville pilote du « bien manger pour bien grandir»

[Bien grandir]

Schoelcher ville pilote du « bien manger pour bien grandir»

Dans le cadre du projet national ICOFAS « Intervenir pour des Comportements nutritionnels Favorables pour la Santé », la ville de Schœlcher, nous vous en parlions, a été retenue comme ville pilote pour représenter les Outre-Mer.

La semaine dernière une équipe de la coordination nationale s’est rendue à l’école Ozanam Batelière où a lieu l’expérimentation afin d’apprécier le déroulement du projet et faire le point avec l’équipe pédagogique.

Autour du conte  «Katjopin au pays de l’agoulourie» écrit par l’auteur Judes Duranty, élèves, animateurs préparent depuis 3 mois, un spectacle de fin d’année sur le thème du bien manger, bien bouger pour bien grandir.

Pour le projet ICOFAS, quatre axes du programme national nutrition santé (PNNS), dont  fait partie Schœlcher depuis 2009 ont été retenus :

  • l’eau comme boisson principale,
  • les activités physiques,
  • les fruits et les légumes verts,
  • manger moins salé, moins sucré.

La finalité est de concevoir un site internet, sorte de kit d’accompagnement, à la réalisation d’activités artistiques en nutrition pendant le temps périscolaire. Ce kit ICOFAS devra être une boîte à outil contenant des ressources à destination des animateurs du temps périscolaire, des enfants et des familles.

Landy Razanamahefa, experte en nutrition et santé publique, membre de la coordination nationale en charge de l’expérimentation ICOFAS  Martinique présente lors des répétitions se réjouit du travail fourni et de l’implication des élus et de l’ensemble de la communauté éducative et pédagogique à mener à bien cette expérimentation.

Les enfants et l’équipe d’animation qui sont mobilisés depuis le mois d’avril sont ravis car c’est un beau challenge que de participer à un programme national. Costumes, décors, accessoires ont été confectionnés pendant le temps périscolaire en vue du spectacle du 29 juin prochain à l’Atrium.

Partager cette page